AFMG

Accueil Articles & Actualités Tutoriel végétation en découpe papier

 01 sachet papier decoupe ini Tutoriel - Utilisation de végétation en découpe papier
  
par Adrien G.

 

 

 

 Bonjour à tous,

Voulant depuis un moment essayer la végétation plus travaillée que l’herbe statique habituelle ou les touffes d’herbes, j’avais commandé à Noël une planche de plantes type jungle en papier découpe.

 

Je me suis procuré le matériel chez mini-socle, la marque du produit est « green line ». Un tutoriel sur l’utilisation de ce produit a déjà été mis en ligne sur le site de massive voodoo et je l’avais lu avant de faire mon premier essai. Du coup, j’ai pensé à prendre des photos au cours de la réalisation pour vous faire part également de mon expérience.

 

Les plantes ont été utilisées sur le socle d’une version du soldat futuriste d’Andrea « Gabriel Blackburn », dont le rendu final est présenté ci-dessous avec des photos qui pour une fois rendent même mieux qu’en vrai !

 

bourrin gen 1bourrin gen 2

 

La découpe papier se présente sous forme d’une planche de 15x11cm dans un sachet en plastique. Sur la feuille que j’ai choisie (plusieurs modèles sont disponibles), il y a 78 feuilles de cinq types de plantes, avec pour trois d’entre elles différentes tailles pour une même espèce. J’en ai utilisé au final 19 pour mon socle. Cela reste donc un produit assez cher (environ 12 euros pour la planche) mais à mon avis le rendu le vaut bien et à moins de faire une jungle complète, il y en a pour plusieurs figurines.

01 sachet papier decoupe ini 02 papier decoupe ini

 

Matériel : à part le matériel de peinture classique, j’ai utilisé principalement du fil métallique assez fin, un trombone, de la super glue, un couteau de modélisme, une perceuse à main et du green stuff.

03 materiel1

 

Suivant les recommandations du tutoriel de massive voodoo, j’ai commencé par peindre les feuilles avant de les détacher de la planche. Les couleurs ne rendent rien avec les photos, mais sur le côté visible le vert utilisé est assez intense avec les nervures éclaircies vers le jaune pâle. De l’autre côté c’est un vert sombre désaturé. La peinture a été réalisée au pinceau avec une première couche pas trop diluée (le papier boit pas mal) et en attendant bien que ça sèche avant les couches suivantes. Comme le papier est assez fort, je n’ai constaté aucun dommage sur les feuilles du fait de l’humidité.

04 fougere peinture face 05 fougere peinture dos

 

Une fois la peinture finie (sans faire les ultimes éclaircissements qui seront faits une fois le tout posé sur le socle), il est temps de passer au montage. Pour pouvoir mettre en forme plus facilement les feuilles, j’ai collé un morceau de fil métallique à la place de la tige centrale, sur la face qui sera masquée. Ceci est réalisé en prenant bien soin de laisser largement dépasser ce fil vers la base pour faciliter l’installation sur le socle. Une fois la colle sèche, je repasse un coup de peinture vert foncé (bonne remarque de Christophe : on peut aussi coller la tige métallique avant de peindre les feuille…) puis avec le scalpel je sectionne les deux « attaches » papiers qui maintiennent la feuille sur la planche. On obtient une collection de feuille bien droite.

06 fougere tige 07 fougere tigee

 

Grâce à la tige métallique il est maintenant possible de courber les feuilles pour les mettre en forme et leur donner un aspect plus naturel. Les photos ci-dessous montrent les essais de mise en forme avant le collage sur le socle.

08 essai plantes1 09 essai plantes2

 

 Pour faciliter la pose des premières feuilles, un trou est percé dans le socle (préalablement peint) à l’aide d’une perceuse à main. Les tiges métalliques pourront ainsi facilement maintenir les feuilles qui pourront être repositionnées sans se décoller. Il n’y a donc plus qu’à mettre de la super glue et déposer à l’aide de pinces les feuilles sur le socle.

10 percage socle 11 collage plante

 

Après quelques itérations et en ajustant la position des plantes une fois collées, on peut constater que la nature fait son œuvre ;p

Pour les plantes de gauche, comme j’ai utilisé 7 feuilles, le trou du perçage initial ne pouvait pas faire tenir toutes les tiges métalliques. Seules les deux premières (les plus grandes) ont été réellement plantées dans le socle, les fils métalliques des autres ont été coupés plus courts et les tiges collées ensembles au fur et à mesure à la super glue.

12 plantes socles

 

Pour finir, une plante plus verticale a été ajoutée (à gauche sur la photo finale). Pour cela un trombone a d’abord été mis en forme et sa position testée en situation. Puis de la green stuff a été enroulée autour du trombone pour le texturer et faire tenir les trois petits bouts de tiges métalliques en L sur lesquels seront ensuite collée les feuilles (la photo n’est hélas pas suffisamment nette pour les distinguer). Une fois le tout sec et peint, les feuilles plates ont été collées et ça donne le résultat de la première photo.

13 trombone socle 14 trombone GS

 

Pour conclure, j’ai vraiment été satisfait de ces découpes papier qui au premier essai rendent très bien à mon avis. Le résultat est bien meilleur que lors d’un précédent essai que j’avais réalisé avec des fougères naturelles bien moins finement détaillées. Evidemment vu le prix, on ne peut pas en faire un stock énorme qui durera toujours, comme pour le flocage ou l’herbe statique mais avec un projet un peu défini en tête, l’investissement est rentable !

 

Accueil Articles & Actualités Tutoriel végétation en découpe papier